Home » La reprise selon Las

La reprise selon Las

by adminlas

Les changements et la réorganisation des processus de production : Marco Spinucci, directeur des usines Las nous en parle .

Le secteur de l’ameublement et du design, qui est l’un des trois secteurs stratégiques de la production italienne, a subi un coup dur dû au confinement en termes de baisse du chiffre d’affaires. Marco Spinucci, directeur des usines Las, explique comment l’entreprise a réussi à se remettre sur les rails rapidement et avec des systèmes efficaces.

Tout fermer sans perdre la compétitivité. C’était possible ? Et comment Las a fait face au confinement ?
C’était difficile, sans doute, mais nous avons réussi à rééquilibrer les opérations dans toutes nos usines.
En avril, Las a commencé à réfléchir à des investissements majeurs susceptibles d’accroître la flexibilité de sa production, également dans le but de développer ses activités de sous-traitance et de fourniture. Malheureusement, l’incertitude de l’avenir générée par la pandémie a conduit la société à suspendre, bien que temporairement, les plans d’investissement les plus «exigeants» financièrement, en donnant la priorité à la continuité de l’activité principale de ses clients et à la protection des personnes, tant internes qu’externes.

Quels ont été les changements et comment avez-vous réorganisé les processus de production ? Ont-ils affecté uniquement l’usine de Poggio Morello ou également l’usine de Tortoreto ?
Les usines Las sont très grandes et plus que suffisantes pour garantir la distanciation sociale même dans des conditions normales d’exploitation.
En tous les cas, en collaboration avec les RSU de l’entreprise, diverses actions ont été rapidement mises en place pour prévenir le risque de contagion et garantir un assainissement continu de l’environnement de travail.
Tous les opérateurs ont réagi de manière exemplaire sans créer de problèmes, ce qui souligne une fois de plus que l’atout le plus important de l’entreprise réside dans ses ressources humaines, qui allientexpérienceetcompétenceàunefortepassionpourleurtravail.

Quels étaient les risques auxquels vous deviez faire face ?
Je pense que les questions essentielles étaient de deux ordres. La première concernait le marché, qui s’est avéré plus incertain et plus difficile à interpréter ; la seconde, la chaîne d’approvisionnement, qui, au second semestre 2020, a montré de sérieuses difficultés, dont les effets se font encore sentir.

Peut-on dire que Las est de plus en plus une entreprise orientée vers le Lean Thinking ?
Las s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche orientée vers le Lean Thinking. Un principe fondamental du Lean Thinking est précisément le processus d’amélioration continue, mais cette situation nouvelle et particulière vécue avec la pandémie de Covid-19 nous a fait comprendre que, parallèlement à l’amélioration continue, une adaptation rapide est nécessaire pour rester compétitif face aux conditions changeantes des contextes externes. Je dois dire que, dans l’ensemble, toute l’entreprise a su s’adapter efficacement et rapidement aux nouvelles exigences et situations changeantes, en acquérant d’une certaine manière un savoir-faire supplémentaire, à ajouter aux nombreux savoir-faire mûris jusqu’à présent comme une pierre angulaire supplémentaire sur laquelle ancrer les succès des années à venir.

Ce qui pourrait vous intéresser